Panneau de modération ]

je suis vraiment etonnée et sastifaite...merci encore

je suis vraiment etonnée et sastifaite...merci encore

Messagepar paule » 03 Déc 2007, 10:21

Témoignage de Mme Paule Jacquet
D'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours eut des douleurs dans le dos, plus ou moins fortes.
Mon médecin traitant de l'époque n'a jamais jugé la situation inquiétante, il m'a diagnostiqué une
scoliose à l'adolescente, comme tout les enfants de mon âge !
Mais en 1999, la situation se gâte, par un beau matin de mars, je me retrouve « coincée » du dos,
sans pouvoir bouger. Après 1 mois ½ d'antalgiques, 4 infiltrations, de la morphique, j'ai « le droit »
de passer un scanner, qui met en évidence 3 hernies discales dont une située au niveau L5S1
bloquant mon nerf sciatique. La décision est prise de m'opérer fin mars. Le chirurgien n'enlèvera
que l'hernie bloquant le nerf en me laissant les deux autres ! J'ai 26 ans !!
Pendant les deux petites années qui suivent je ne souffre pratiquement plus, quelques tensions au
niveaux des lombaires se manifestent de temps en temps, c'est tout.
Puis reviennent les douleurs plus tenaces, les cures d'antalgiques, d'anti-inflamatoires. Je déménage
en Région Parisienne en septembre 2001, je me fais suivre par le Docteur Karine Grégory
(généraliste), elle devient mon médecin traitant. Les crises de sciatiques sont de plus en plus
rapprochées, de plus en plus douloureuses (la codéine entre dans mes traitements anti-douleurs, des
anti-inflammatoire en intramusculaires)...
En juillet 2004 et novembre 2005, je donne naissance à deux charmants bambins. Lors des deux
grossesses, aucune douleur, aucune crises, le bonheur total.
Puis les crises réapparaissent, en juin 2006, je passe un scanner, on découvre 3 hernies discales dont
une L5S1 qui est revenue. On arrive jusque là faire passer les crises par les traitements
médicamenteux. Deux consultations à la Salpétrière avec deux rhumatologues différentes n'ont
abbouties à rien, puisque, vu les délais faramineux pour avoir un rendez-vous, je consulte à chaque
fois, en fin de crises, on me renvoie chez moi sans aucune solution... on doit attendre la prochaine
crise pour savoir si on pourra faire quelque chose d'autre !!
En août 2007, nous passons nos vacances d'été sur l'Ile d'Oléron, j'ai mal au dos depuis mi-juillet,
mais sans plus pour s'alarmer. A mi séjour, un mardi matin, un violente douleur se fait ressentir dans
ma jambe droite (au niveau du tibia), j'augmente un peu les doses. Nous partons à la plage, la
douleur est plus forte nous décidons de rentrer afin que je me repose, sur le chemin pour regagner la
voiture (environ 500 m) je perd complètement l'usage de ma jambe droite, je ne ressent plus rien, du
genoux aux doigts de pieds, j'ai « comme » la jambe enkilosée.
En fin de journée, je peux de nouveau légèrement bougé en fontion de poussée mais pas en fonction
de releveur. En rentrant, je consulte mon médecin, elle est vacance, sa remplaçante me met sous
anti-inflammatoire pendant 10 jours, m'envoi consulter une rhumatologue et passer un irm. Les
délais pour prendre un rendez-vous sont longs, il faut attendre 10 jours. Je passe l'irm des lombaires
entre-temps, qui met en évidence toujours les 3 hernies discales.
Le rendez-vous avec la rhumatologue arrive, elle constate une paralye du SPE droit quasi-totale, Ne
pouvant rien faire pour moi, elle m'envoie vers un neuro-chirurgien qui prend la décision de
m'opérer 10 jours plus tard avec l'objectif de retirer 2 hernies. L'opération se passe sans souci, mais
une surpise était au rendez-vous, ce n'était pas 3 mais 4 hernies (L2L3 + L3L4 + L4L5 + L5S1), il
retire tout ! Au réveil aucun changement immédiat, nous nous en doutions. Je passe un
electromyogramme, un fois l'opération effectuée (là aussi les délais sont plus que long !!, le rendezvous
a été pris plus un mois auparavant !) Le verdit est confirmé, paralye du SPE droit quasi-totale,
paralysie très pratielle du SPI. Les prognostiques des divers professionnels de santé sont peu
engageant. Aucun d'entre eux peux me dire si je récupérerais, et si j'ai la chanche que mon état
s'améliore, dans combien de temps, 15 jours ? 3 mois ? 6 mois ? 1 an ? 2 ans ? 5 ans ??? On me
prescrit des séances de kiné (électrostimulation).
Depuis mi-août, les déplacements sont difficiles, très fatiguants, usant... A partir de ce moment, je
prend rééllement conscience de ce qui va changer dans ma vie : impossible de conduire ma voiture,
plus de balade avec les enfants au parc ou à la campagne, impossible de faire les courses de rentrée
pour les enfants, je n'envisage même pas comment vont se passer les courses de Noël ! Etc, etc, Et
toutes ces petites choses quotidiennes qui prennent 2 à 3 fois plus de temps (se chausser, aller
chercher les enfants à l'école, aller à la boulangerie, ...) voir qui deviennent impossible à réaliser. Je
suis obligé de me rendre à l'évidence, je suis désormais « invalide » ! Vais-je pouvoir retravailler ?
Ne pouvant me résigner à cette conclusion, je me dis qu'il doit bien exister une solution, je ne dois
pas être la seule dans ce cas, comment font les gens qui sont dans le même état que moi ?
Je me met derrière mon ordinateur et je commence à chercher et je tombe sur un forum qui me
renvoie sur un site internet http://www.aeropneumatiss.fr qui parle d'une orthèse dynamique 3D
portant le nom de Pneumaflex. Plusieurs vidéos sont en lignes, mais une en particulier attire mon
attention. Une femme, à priori, atteinte de la même paralysie que moi, et même à un niveau
supérieur que moi. On la voit marcher sans l'orthèse et avec l'orthèse, sa marche est nettement
améliorée, quasiment normale !! Il est dit que le podologue concepteur de cette orthèse travaille à la
clinique de l'arthrose à Paris. J'attrappe mon téléphone et là je demande tout simplement si ce que
j'ai vu sur internet, leur parle, est-ce tout simplement vrai ! On me passe quelqu'un, c'est Hervé
Teyssedre, le fameux podologue, nous restons 20 min au téléphone, il me demande de quele façon
je suis atteinte, m'explique comment fonctionne son orthèse et me communique son portable afin de
prendre un rendez-vous si je le souhaite... il faut que je réfléchisse, que j'en parle à mon médecin, ...
Nous en parlons avec mon mari, je demande avis à mon kiné à mon médecin traitant. Personne ne
connait. Je ne risque pas grand chose, puisque la consultation est gratuite et en plus nous profitons
d'un mois d'essai gratuit. Mon médecin traitant m'encourage vivement, mon kiné également.
Rendez-vous est pris, Monsieur Teyssedre me confirme que l'orthèse est adapté à mon problème, le
moulage dans la foulée et le lendemain je fais l'essayage.
Le premier mot qui me vient à l'esprit lors du premier pas, c'est « naturel », je retrouve une marche
quasiment naturelle. Je peux enfin poser le talon en premier lieu et non la plante des pieds, chose
que je ne peux plus faire depuis 3 mois. Je ne suis plus complètement déhanché. Je ne suis plus
obligé de m'arrêter au bout de 5 pas, car trop fatiguée pour continué. Je me met même au volant de
notre voiture et je peux actionner l'accélarateur sans obligé de lever toute la jmabe !!! c'est
incroyable !!!
Je repart avec pneumaflex. Nous allons faire les magasins dans l'après-midi. C'est le bonheur total.
Je ressent une fatigue en fin de journée, mais se n'est pas comparable à la fatigue et à la souffance
que j'aurai pu ressentir en faisant seulement le ¼ de ce que j'aurai fait dans cet après-midi. Et puis
cela ne fais qu'un moi que j'ai été oppérée tout de même !
Je porte pneumaflex depuis 8 jours maintenant, elle m'a permis de retrouver une marche quasiment
normale. Monsieur Teyssedre s'est également occupé du décalage que j'ai garder aun niveau du
bassin (1 cm plus haut à droite). J'ai pu assister, hier, avec mes enfants au spectacle de fin d'année
organisé à mon travail. J'avais renoncée à y aller.
Désormais, je me dis que si je ne retrouve jamais l'usage de mon SPE, (je garde l'espoir !) je peux
vivre quasiment normalement avec pneumaflex. Sous un pantalon elle ne se voit aboslument pas, ce
n'est pas plus désagréable que ça à porter, ni plus compliqué que ça à mettre. Je marche tellement
mal sans l'orthèse que de toute façon il hors de question de partir ou que ce soit sans !
paule
 
Messages: 1
Inscription: 03 Déc 2007, 10:17
Bannissement: [ Bannissement ]
Spammeur: Non [ Marquage ]

Retourner vers Vos Témoignages sur l'utilisation de Pneumaflex3

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Metager [Bot] et 1 invité

cron

Rechercher / Cocher

Connexion

Qui est en ligne

Au total il y a 2 utilisateurs en ligne :: 1 enregistré, 0 invisible et 1 invité (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 27, le 04 Nov 2013, 09:00

Utilisateurs parcourant ce forum: Metager [Bot] et 1 invité