Panneau de modération ]

veritablement satisfaisant. une grande nouveauté.

veritablement satisfaisant. une grande nouveauté.

Messagepar christian » 27 Juin 2008, 14:30

Un long passé chirurgical qui débute dans les années 90, prenant pour cible un rachis dorso-lombaire prématurément fatigué, peut être trop sollicité ou simplement un arbre de vie aux racines fragiles.
Je passerai ici, sur les longues années de chirurgie 90 à 2005

Donc ,fin de l’aventure chirurgicale, buste redressé ; j’ai presque l’air normal, sauf lorsque je marche. Le pied droit est définitivement perdu. Le steppage est important et entraîne des difficultés motrices qui viennent amplifier les douleurs dorsales permanentes.
Je ne veux pas abandonner et je cherche des moyens pour améliorer ce problème. Le Dr A. m’envoie demander conseil au Dr T., spécialisé dans ce genre de pathologie. Il paraît impossible d’effectuer un transfert actif du jambier postérieur.
Dans un 1er temps, il me propose d’essayer un releveur classique. L’expérience fut de courte durée. Encombrant, gênant, blessant (en particulier au niveau du tendon d’Achille). Donc, sans intérêt pour moi (et la Sécurité Sociale…). Il m’a fallu juste 8 jours pour le ranger définitivement dans le placard.

Seconde expérience, chaussures orthopédiques. Elles peuvent peut-être avoir un intérêt pour d’autres pathologies du pied et de la cheville. En ce qui me concerne, le steppage n’était pas corrigé. En dehors d’un meilleur maintien de la cheville, le problème essentiel restait présent et même peut-être se amplifié par une position du pied qui latéralement n’a peu ou plus de mobilité. L’attaque au sol faisant par la pointe amplifiant le steppage. Second échec, elles sont ainsi en bonne place dans le meuble à chaussures.

Je continuais à rechercher un autre moyen d’améliorer mon problème, je pensais éventuellement à une arthrodèse tibio-tarsienne, je devais en parler avec le Dr T. Il ne semblait pas très chaud, mais voulait examiner avec moi, intérêts et inconvénients d’une telle intervention avant de prendre une décision.

Le hasard a fait qu’entre temps, j’ai rencontré une patiente du Centre de Rééducation que je fréquente, atteinte d’une hémiplégie, et qui semblait avoir retrouvé des possibilités à la marche, avec une orthèse que je trouvais très originale.
Curieux, et toujours à la recherche d’une possibilité d’améliorer le quotidien, elle me donna les éléments nécessaire à ma recherche. Internet et votre site me permirent de vous contacter.

Tout cela se fit rapidement et depuis un mois, je bénéficie de P2.
Pour le moment, je ne peux être que satisfait des résultats. Un steppage compensé, une marche plus fluide, une meilleure stabilité latérale de la cheville, avec un déroulement du pied presque naturel. L’équilibre postural est bien meilleur. Ma distance de marche est ainsi améliorée, les douleurs dorsales sont moins importantes.

Sur le plan musculaire, il est intéressant de ressentir des sensations différentes au niveau du quadriceps (en particulier du vaste interne), du moyen et du grand fessier qui sortent de leur long sommeil et qui se plaignent de ce réveil brutal, par des courbatures et des tensions dont j’avais oublié l’existence. Je vais maintenant ne plus les lâcher.

Globalement, l’une des grandes satisfactions est le réveil des chaînes musculaires qui n’étaient plus sollicitées et le sont maintenant par la modification de la motricité que provoque P2, en rétablissant un schéma de marche plus proche de la réalité. Ainsi, je peux travailler de façon différente certains muscles, tels les fléchisseurs de hanche et en particulier le psoas qui en fermeture en course interne est encore bien trop faible. L’amélioration de la tonicité du quadriceps me permet d’effectuer des exercices plus élaborer.

P2 me permet de profiter de ces nouvelles réactions corporelles, pour redécouvrir des sensations perdues, conséquence d’une motricité qui s’était adaptée au handicap. Il me faudra encore du temps pour faire la différence entre ce qui a été oublié et qui peut encore réagir et ce qui ne bénéficiera plus d’une innervation motrice normale.

Un challenge nouveau s’ouvre à travers une écoute du corps différente, basée sur des sensations nouvelles.

Il faut continuer à informer, à en parler : les chirurgiens orthopédistes qui me suivent et les kinés que je fréquente ont tous reconnu l’intérêt de cette orthèse.
On pourrait très certainement permettre à un plus grand nombre de personnes victimes de ces difficultés de vivre ce type de handicap dans des conditions différentes plus favorables à une prise de conscience d’une corporalité modifiée par une motricité améliorée.
Monsieur Christian V.
christian
 
Messages: 1
Inscription: 27 Juin 2008, 14:26
Bannissement: [ Bannissement ]
Spammeur: Non [ Marquage ]

Retourner vers Vos Témoignages sur l'utilisation de Pneumaflex3

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Heise IT-Markt [Crawler] et 2 invités

cron

Rechercher / Cocher

Connexion

Qui est en ligne

Au total il y a 3 utilisateurs en ligne :: 1 enregistré, 0 invisible et 2 invités (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 27, le 04 Nov 2013, 09:00

Utilisateurs parcourant ce forum: Heise IT-Markt [Crawler] et 2 invités